MATHIEU CROCHEMORE QUARTET

Le guitariste et chanteur Mathieu Crochemore propose ici un projet personnel et une nouvelle formation.
Il s’est entouré de musiciens talentueux et aguerris, réunissant un quartet au son chaleureux dont la première ambition est de partager leur musique avec un public large et varié.

Mathieu Crochemore, Guitare et Chant
Bruno Brochet, Sax Tenor
Oscar Marchioni, Orgue Hammond
François Réau, Batterie et Chant

S’appuyant sur un répertoire vocal et instrumental de standards et de compositions le quartet offre un son riche et généreux dont la couleur permet d’explorer un large répertoire nous faisant voyager entre le Swing et le Groove du Jazz intemporel.
Les guitaristes qui ont fait l’histoire de cette musique sont à l’honneur : Georges Benson, Grant Green, Wes Montgomery, Kenny Burrell… Plus largement, le quartet s’inspire de tous les musiciens qui ont écrit cette histoire, James Brown, Ray Charles, B.B. King et tant d’autres…
Le guitariste propose aussi ses compositions et ses arrangements qui se mêlent parfaitement avec le reste du répertoire du quartet. Entre tradition et modernité, un seul slogan : Let’s Swing Together!!!

Après avoir étudié la guitare auprès de Pierre Cullaz, c’est sur le terrain que Mathieu Crochemore développe son jeu depuis 15 ans.

Il s’ est forgé une solide expérience au contact des musiciens avec lesquels il a partagé la scène : Bob Gullotti, Emmanuel Bex, Roby Edwards, Fuasi Abdul-Khaliq, Corinne Sahraoui, Manuel Marchès, Jean-Pat Cosset, Jean-Philippe Lavergne, Patrice Galas…

Passionné par les guitaristes qui ont écrit l’histoire du jazz, Wes Montgomery, Kenny Burrell, Barney Kessel, Grant Green, George Benson, Joe Pass… Il s’intéresse de près à toutes les musiques afro-américaines. Il participe à plusieurs projets Soul et Funk où il se plonge dans la musique de James Brown, Ray Charles, Otis Redding, BB King et tant d’autres….

Ces dernières années il a collaboré à plusieurs formations Jazz en accompagnant des chanteuses, des saxophonistes, flutistes et autres instrumentistes lui permettant de développer d’autres aspects de son jeu guitaristique.

Il se plonge également dans l’univers du chant en travaillant sa voix et en interprétant les standards du Jazz et du Blues qu’il affectionne particulièrement.

En parrallèle il compose et arrange pour les projets auxquels il participe, il se consacre au travail en studio pour l’enregistrement et la réalisation de plusieurs albums.

En 2015, il fonde le Collectif Soulful People.

Le guitariste s’est déja produit sur de nombreuses scènes et festivals avec différents projets : Festival des Vielles Charrues, Festival Jazz en Baie, Jazz In Langourla, MiniFest Jazz Festival, Festival Rythm’n’Roots, Caveau de la Huchette, Chapelle des Lombards, Caveau des Oubliettes, 24 Heures de la Voile, Festival Jazz à la Tour, Théatre George Madec, Abbaye de Beauport…

Formé au Saxophone au Conservatoire de Reims puis à l’American School de Paris, Bruno Brochet s’est frotté à de multiples styles musicaux tels que la Musique Afrocubaine, le Jazz, le Rythm’n blues, le Rock.

Au cours de ses études, il participe au stage de l’IASJ et travaille avec Dave Liebman et Jens Winter. Ensemble, ils jouent au Copenhagen Jazz Festival.

Avec un son inspiré des Sonny Rollins, Dexter Gordon, King Curtis ou autre Ernie Watts, c’est par amour du Blues et de la Nouvelle Orleans qu’il s’investit dans des projets qui lui tiennent à coeur tels que MardiBrassband, mais aussi Vigon & the Dominos.

Son jeu de saxophone puissant et mélodique vous fera groover … All Night Long!!!

Il a également le goût des musiques traditionnelles. Il a joué dans TiJaz, ou encore avec Malika Domerane, Arezki Baroudi, Baaziz, en France et à l’étranger.

On le retrouve aussi dans les studios, entre autres sur les albums de Greg Zlap, Microsillon, Didier Mouret, TiJaz, Sidoine…

Oscar Marchioni est l’organe vital de ce quartet. L’Italien qui s’est installé à Paris depuis une dizaine d’années, utilise l’Orgue Hammond avec toutes les qualités requises.

Puissance, contrepoint, swing, dynamique…

Oscar évoque tour à tour Jimmy Smith, Jack Mc Duff, Jimmy Mc Griff, Larry Young, Johnny « Hammond » Smith, Richard « Groove » Holmes, John Patton… Il s’inspire de leur musique pour inventer la sienne, empreinte de lyrisme et d’inventions mélodiques.

C’est en tant que pianiste qu’il débute la musique, diplômé au Conservatoire G. Tartini à Trieste. Il étudie le jazz avec Harold Danko, pianiste de Chet Baker. En 1995, il obtient une bourse pour suivre les cours de Sienne où il travaille avec le trompettiste Paolo Fresu.

Passionné par le Jazz, mais aussi par la Soul, le Boogaloo et le Blues, il joue actuellement avec plusieurs formations en France et en Europe.

A la batterie et au chant François Réau affiche de solides références.

Notre homme est un As du Groove, ingrédient essentiel dans ce type de projet.

Après avoir étudié la batterie au CIM d’Alain Guerini, il participe à de nombreux projets musicaux dans des domaines très variés.

On l’a entendu aux cotés de Marc Stéckar dans le Tubapack, dans le « Nivo et Serges Rahoerson Group », auprès de Lou Marini des Blues Brothers, ou encore avec Emmanuel Bex ou dans le Big Band d’Eddy Louiss. Dans la variété il fut aux cotés de Catherine Ribeiro, Thomas Fersen, Juliette ou Ricky Martin.

Toujours au service de la musique et doté d’une solide expérience, le jeu riche et subtil de ce batteur est déterminant pour la cohésion du quartet.